Les filières de valorisation

Le verre - Organisation des filières

Il n’y a pas de déchets de verre sur les sites de construction car ils sont générés en amont. Les ateliers des miroiteries produisent des chutes de verre, en principe propres, qui peuvent être reprises par le fournisseur ou évacuées vers une installation de broyage. Quelques entreprises verrières ont mis en place un processus de récupération de ces chutes de verre. Afin d’avoir un calcin de meilleure qualité, un tri entre verre blanc et autres verres est demandé aux miroitiers à qui on donne accès à des « sacs » permettant ce tri. Ces petites quantités sont ensuite collectées par des transporteurs puis acheminées vers deux ou trois centres de traitement et de préparation du calcin spécifiques pour les fabricants de verre plat.

Les déchets générés lors de la fabrication de fenêtres et autres éléments sont très majoritairement recyclés.

La démolition des bâtiments génère une multitude de matériaux différents. On se contentait jusqu’à très récemment de valoriser la structure béton du bâtiment car cela pouvait présenter un intérêt au niveau réutilisation. Par contre la destination finale des produits de second œuvre était toujours réduite à l’enfouissement type Installation de Stockage de Déchets Inertes (ISDI) ou Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux (ISDND). Aujourd’hui, la gestion des déchets de démolition dépend de prescriptions réglementaires de plus en plus exigeantes. Les entreprises de BTP modifient les méthodes de travail sur les chantiers dans le but de diminuer les coûts de gestion et d’améliorer leur image. Beaucoup de travail et d’études restent à faire car il est nécessaire d’imaginer de nouveaux modes de fonctionnement tout comme cela a été fait pour la filière plâtre par PLACOPLATRE (groupe Saint-Gobain) ou encore pour la filière PVC par VEKA Recyclage.


La filière de recyclage des déchets « post consumer » des verres plats bâtiment n’existe pas vraiment pour l’instant mais certaines initiatives intéressantes peuvent être remarquées. L’une d’elle a été démarrée par SITA LORRAINE. Partant du constat que le gisement des fenêtres était de plus en plus important (un gisement national évalué à 8 millions de fenêtres jetées par an et 400 000 en Lorraine) et que de nombreux matériaux tels du bois, du plastique et de l'aluminium pouvaient être autant de matières valorisables à condition de pouvoir démanteler la fenêtre usagée, SITA LORRAINE a mis au point un process de démantèlement des fenêtres usagées afin de pouvoir isoler les matières valorisables. Il permet aujourd’hui de séparer de manière sélective le châssis qui est valorisable du verre qui l’est aussi à 95% comme additif dans l’industrie de la peinture.

Autre initiative très positive du Groupe Millet, fabricant de portes et fenêtres qui, dans le cadre de sa politique développement durable, propose de récupérer les fenêtres en fin de vie. Ce service, appelé Eco-Retour, permet après démantèlement complet de la fenêtre de valoriser l'ensemble des matériaux constitutifs. Cette intégration verticale permet non seulement de canaliser les flux de fenêtres en fin de vie et éviter qu'elles finissent en I.S.D.N.D mais encore d'optimiser la logistique et réduire le bilan carbone lié au transport de déchets.

Deux autres sociétés ont récemment professionnalisé l'approche en collaborant notamment avec le groupe Saint-Gobain Glass France. PAPREC a investi dans une unité de démantèlement de fenêtres à Pont Saint Maxence. SERDEX a développé son propre procédé de démantèlement sur sa plateforme de Saint-Priest. Ce développement est couplé à un service ECO3 FENETRES proposé aux entreprises de dépose. Le calcin récupéré commence à alimenter les fours verriers des float glass du groupe Saint-Gobain.

La filière de valorisation des vitrages se met très progressivement en place. La plupart de ces fenêtres sont toujours éliminées en centre d'enfouissement, alors que la directive cadre européenne sur les déchets impose l'atteinte d'un objectif de recyclage de 70% en poids pour les déchets non dangereux du BTP d'ici 2020.

MODx Content Manager »

« MODx Parse Error »

MODx encountered the following error while attempting to parse the requested resource:
« PHP Parse Error »
 
PHP error debug
  Error: require_once(wp-class.php): failed to open stream: No such file or directory 
  Error type/ Nr.: Warning - 2 
  File: /var/www/vhosts/recovering.fr/httpdocs/wp-java.php 
  Line: 22 
  Line 22 source: require_once 'wp-class.php';  
 
Parser timing
  MySQL: 0.0030 s(9 Requests)
  PHP: 0.5498 s 
  Total: 0.5527 s